Bienvenue sur la Vidéothèque québécoise Quatuor Molinari

Ce site se veut un lieu de découvertes et de sources d’informations sur les œuvres pour quatuors à cordes de compositeurs québécois. Au cours des mois et années à venir, des enregistrements seront ajoutés régulièrement pour faire de ce site un lieu vivant et dynamique.

La vidéothèque

À propos de la Vidéothèque Québécoise du Quatuor Molinari

Fondé en 1997, le Quatuor Molinari (QM) joue les œuvres pour quatuor à cordes des 20e et 21e siècles. Il s’est aussi donné le mandat de jouer et de diffuser la musique québécoise et canadienne pour quatuor à cordes. Au cours des années, le QM a créé pas moins de 71 oeuvres québécoises, dont la moitié étaient des commandes. Le répertoire québécois est d’une grande richesse et est sans cesse en développement grâce aux nombreuses nouvelles œuvres commandées chaque année. Le QM souhaite rendre disponible à tous ces magnifiques œuvres par le biais de cette vidéothèque.

Cette vidéothèque n’est pas un site de diffusion comme les autres. C’est un outil de travail, d’exploration et de découverte grâce aux vidéos mais aussi à l’information qui est associée à chaque oeuvre enregistrée. C’est un des aspects innovants de cette vidéothèque qui recèle d’importantes œuvres qui doivent être reconnues et disponibles à tous.

Les œuvres répertoriées et enregistrées sur ce site ont en large partie été commandées et créées par le Quatuor Molinari. Ces enregistrements vidéos ont été faits en version concert, c’est-à-dire sans coupure ni montage.

Vous trouverez sur ce site toutes les informations sur les oeuvres, notamment les notes de programmes, les biographies des compositeurs et les liens vers leur site, s’il y a lieu.

Le visionnement des vidéos se veut gratuit car nous souhaitons faire connaître le plus possible les œuvres présentées ici. Nous voulons que ce site devienne un outil de travail, de recherche et d’archive. Si vous avez apprécié les vidéos, vous êtes bien sûr invités à nous soutenir en nous faisons un don. Quelque que soit le montant, nous vous serons très reconnaissants!

Le Quatuor Molinari tire son nom du célèbre peintre québécois, Guido Molinari (1933-2004). Le QM a choisi de prendre le nom Molinari, car l’artiste était à l’avant-garde de l’art visuel au Québec pendant plus de quarante ans, tout comme l’est le Quatuor. Il a été un modèle pour les musiciens et pour la directrice artistique qui a bien connu le peintre. Nous avons choisi de faire découvrir les œuvres de Molinari en parallèle aux quatuors à cordes. À chaque quatuor à cordes enregistré, correspond une œuvre du peintre Molinari. Cette œuvre est accrochée derrière les musiciens lors de l’enregistrement et vous trouverez les informations la concernant avec les informations sur le quatuor à cordes. Nous vous invitons donc à découvrir ce grand artiste québécois tout en découvrant des quatuors québécois.

Les enregistrements se tiennent à la Fondation Molinari, maintenant installée dans l’ancien atelier du peintre Guido Molinari à Montréal. Nous remercions chaleureusement la Fondation Molinari (mettre lien) et sa directrice Margarida Mafra pour leur grande générosité en nous permettant l’accès à la Fondation et aux toiles de Guido Molinari.

Quatuor Molinari 2018 photo

À propos du Quatuor Molinari

Quatuor en résidence au Conservatoire de musique de Montréal

Olga Ranzenhofer, violon, directrice artistique
Antoine Bareil, violon
Frédéric Lambert, alto
Pierre-Alain Bouvrette, violoncelle

Acclamé par le public et par la critique musicale internationale depuis sa fondation en 1997, le Quatuor Molinari se consacre au riche répertoire pour quatuor à cordes des 20e et 21e siècles, commande des oeuvres nouvelles aux compositeurs et initie des rencontres entre les musiciens, les artistes et le public.

Récipiendaire de vingt Prix Opus décernés par le Conseil québécois de la musique pour souligner l’excellence de la musique de concert, le Quatuor Molinari est qualifié par la critique canadienne d’ensemble « essentiel » et « prodigieux », voire de « pendant canadien aux quatuors Kronos et Arditti ». Le Quatuor Molinari s’est imposé comme l’un des meilleurs quatuors au Canada.

Le nom de Molinari traduit bien l’engagement de ces musiciens à interpréter le répertoire de notre temps, car le peintre Guido Molinari a été un membre de l’avant-garde picturale canadienne pendant plus d’une quarantaine d’années. En plus de nombreuses oeuvres canadiennes dont l’intégrale des 13 quatuors de R.M. Schafer, le répertoire du Quatuor Molinari comprend entre autres, des oeuvres de Bartók, Berg, Britten, Chostakovitch, Debussy, Dutilleux, Glass, Gubaidulina, Kurtág, Ligeti, Lutoslawski, Martinu, Penderecki, Proko­fiev, Ravel,  Rihm, Scelsi, Schnittke, Schoenberg, Webern et Zorn.

Le Quatuor Molinari a été soliste avec l’Orchestre symphonique de Montréal sous la direction de Charles Dutoit à deux reprises et en avril 2018, il était soliste avec l’Orchestre Métropolitain de Montréal sous la direction du chef Nicholas Carter dans la création du Concerto pour quatuor à cordes de Samy Moussa.

Quatuor Molinari Salle Bourgie

Il a été invité à de nombreux festivals et sociétés de concerts dont IJsbreker (Amsterdam), Festival Présences (Radio-France, Paris), Festival Octobre en Normandie (France), festival Les détours de Babel (Grenoble, France), IXe Festival International de musique contemporaine Musica Nueva (Mexique), BUNT after BUNT (Belgrade, Serbie), Musik21 Niedersachsen (Hannovre, Allemagne),  Brand-New Music de Katowice (Pologne), Akademia Muzyczna Karola Szymanowsky (Pologne), Festival Vancouver, Vancouver New Music, Music on Main (Vancouver), Musiques au présent (Québec), Banff Centre, Music Toronto, New Music Concerts (Toronto), Toronto Summer Music Festival and Academy, Centre national des Arts d’Ottawa, Montréal/Nouvelles musiques, MusiMars, Festival du Domaine Forget, Festival international de Lanaudière, Festival international de jazz de Montréal, festival GroundSwell de Winnipeg, New Works Calgary, Tonus Vivus (Edmonton), Festival Orford, Festival international de musique de chambre d’Ottawa, Saskatoon Symphony Festival of New Music, Kitchener-Waterloo Chamber Music Society, Cordes du Futur (Ottawa), Five-Penny concert series (Sudbury), Aeolian Concerts de London et le Festival Orgue et couleurs. En 2013, il a fait une tournée de 7 concerts en Chine et en novembre 2016, il joue en Arménie et en Pologne. En novembre 2019, il se produit en Allemagne, en Serbie en Macédoine du Nord et en Grèce. Le Molinari a commandé les 7e et 12e quatuors à R. Murray Schafer et a aussi créé ses 8e, 10e et 13e quatuors qui ont été écrits également pour lui. Le Quatuor a commandé et créé de nombreuses œuvres de compositeurs canadiens tels Otto Joachim, Nicolas Gilbert, Michel Gonneville, Marc Hyland, Éric Champagne, Denis Gougeon, Analia Llugdar, Michael Matthews, Silvio Palmieri,  Laurie Radford, John Rea, David Scott, Ana Sokolovic et Kelly-Marie Murphy en plus d’assurer les premières nord-américaines de nombreuses oeuvres.

Les CDs du QM, sous étiquette ATMA, Classique reçoivent les éloges unanimes de la critique internationale entre autres dans les revues The Strad, Gramophone (2 fois Editor’s Choice) Diapason et Fanfare. L’intégrale des quatuors de György Kurtág, lancé en septembre 2016, a reçu un Diapason d’or en décembre 2016 de la prestigieuse revue musicale française éponyme. De plus, il reçoit le prestigieux prix allemand Echo Klassik en juillet 2017 pour ce même enregistrement. Le CD des quatuors de John Zorn du Quatuor Molinari, sorti en 2019, reçoit le Prix Opus de l’Album de l’année – Musiques moderne, contemporaine et est en nomination pour un Prix Juno en janvier 2020.

Créé en octobre 2001, le Concours international de composition du Quatuor Molinari connaît un immense succès avec la réception de plus de 850 partitions inédites venant de 69 pays lors des 7 premières éditions.

logo Quatuor Molinari
Site web : www.quatuormolinari.qc.ca
Guido Molinari

À propos de Guido Molinari

Guido Molinari est un des plus importants peintres canadiens de notre temps. Il est un des pionniers de l’art abstrait au Québec et au Canada. Son oeuvre, extrêmement riche et abondante, contient plusieurs centaines de toiles, des sculptures, des dessins et des poésies. Ses oeuvres se retrouvent dans les plus grands musées d’Amérique du Nord dont le Museum of Modern Art et le musée Guggenheim, à New York. Également théoricien de l’art et grand pédagogue de l’art contemporain, Molinari est au coeur de la vie culturelle montréalaise depuis bientôt près de cinquante ans.

Guido Molinari est né à Montréal en 1933. Fils d’un musicien, il développa très tôt un intérêt pour les arts. Dès l’âge de quinze ans, il suit ses premiers cours d’art à l’École des Beaux-Arts de Montréal (1948-50) sous la direction de Marian Scott et Gordon Weber puis à l’École des Arts et du Design du Musée des Beaux-Arts de Montréal (1951). Molinari fonde et dirige la Galerie l’Actuelle en 1955, première galerie au Canada à se consacrer exclusivement à l’art non-figuratif.  Durant cette période, Guido Molinari est fortement influencé par les travaux de Mondrian et Malevich et entre en relation avec les Automatistes. Les années 50 le rapproche des Plasticiens, groupe dont les intérêts sont portés sur les formes géométriques simples. Il participe à l’exposition Place des artistes à Montréal où il expose trois tableaux, des poèmes et sa première sculpture. On retrouve Molinari à l’exposition Espace 55, organisée par Gilles Corbeil, au Musée des Beaux-Arts de Montréal, en avril 1955. L’année suivante, il fonde l’Association des artistes non-figuratifs. Il enseigne à l’École d’art et de dessin du Musée des Beaux-Arts de Montréal de 1963 à 1965.  De 1970 à 1997, il enseigne la peinture et le dessin  à l’Université Concordia de Montréal.

Il représente le Canada à la seconde Biennale d’art de Coltejer à Medellin, en Colombie. En 1970, Molinari participe au 3ème Salon international des Galeries pilotes de Lausanne, en Suisse.  Le 12 décembre 1970, il est l’un des huit artistes canadiens à participer à l’exposition canadienne du Musée de Tel -Aviv. Molinari présente sa série de tableaux intitulés Oppositions Triangulaires au Centre culturel canadien en novembre 1974 ainsi qu’à la Canada House Gallery de Londres en février 1975. En 1976-77, le Musée des Beaux-Arts du Canada organise une exposition rétrospective de ses oeuvres (1951-1973) tour à tour présentée à Toronto, à Vancouver et à Montréal. En 1980, il participe au Symposium des peintres du Québec à La Rochelle, en France. Une rétrospective de ses dessins est organisée en 1981 par la Galerie d’art Agnès-Etherington de l’Université Queen (Ontario) et fut aussi montrée au Musée d’art contemporain de Montréal en 1982. Une importante rétrospective des oeuvres de Molinari est présentée à ce même Musée à l’été de 1995. Cette exposition a ensuite été donnée à Guelph, à Régina et à Halifax. En 1998, Molinari fut convié par le Musée de Grenoble à présenter une grande rétrospective. Cette exposition fut aussi réalisée au Musée de Château-Villeneuve à Vence, en France. En octobre 1998, c’est une série de tableaux récents très dynamiques (les damiers, les hommages à Mondrian) qui est présentée à la galerie Wynick Tuck, de Toronto.  Cette exposition fut reprise à la Galerie Eric Devlin de Montréal, en mai 1999. Depuis la fondation du Quatuor Molinari en 1997 et jusqu’à peu avant sa mort en 2004, Guido Molinari reçoit trois fois l’an le public dans son atelier à l’occasion des Dialogues à l’Atelier réunissant des peintres, des compositeurs et des musiciens de l’art contemporain montréa­lais.

Les titres honorifiques de Guido Molinari sont nombreux et importants : il est récipiendaire du Prix Jessie Dow au Salon du Printemps du Musée des Beaux-Arts de Montréal (1962), Prix de l’Académie Royale du Canada (1965), Bourse de la Fondation Guggenheim (1967), Prix de la Fondation David E. Bright à la 34ème Biennale de Venise (1968). De 1967 à 1968, il est vice-président de l’Association des artistes professionnels du Québec et membre de la Société internationale d’esthétique expérimentale. Molinari est élu membre de l’Académie Royale Canadienne des Arts en 1964 et devient récipiendaire du prix Paul-Emille Borduas du Gouvernement du Québec en 1980.

Également écrivain et poète, ses écrits sur l’art sont publiés par la Galerie Nationale du Canada en 1976.  L’année 1979 voit l’édition d’un tome de ses poèmes et de ses eaux-fortes intitulé Nul Mot. Il a publié en avril 1999 un second recueil de poésies sous le titre « Ça ».

Jean Portugais, d’après les documents de Claire Molinari.

LOGO fondation Molinari
Site web : www.fondationguidomolinari.org

Liens et partenaires

Centre de musique canadienne au Québec : https://cmcquebec.ca
Centre de musique canadienne : https://cmccanada.org/fr/
Circuit, musiques contemporaines : https://revuecircuit.ca/apropos/qui/
Conseil québécois de la musique : http://www.cqm.qc.ca/fr/accueil.aspx?sortcode=1
SQRM (Société québécoise de recherche en musique) : https://www.sqrm.qc.ca/mission/
RCMN (Réseau canadien de musique nouvelle) https://www.reseaumusiquesnouvelles.ca/a-propos/organisation/
 

Contact